L'histoire

Qui sont les architectes-conseils de l'Etat ?

Créés en 1950 par Eugène CLAUDIUS-PETIT, alors ministre de la reconstruction et de l’urbanisme, les architectes-conseils sont nommés :

  • soit par le ministre en charge de l’urbanisme :
    • auprès des directeurs d’administration centrale ou,
    • sous l’autorité des préfets lorsqu’ils exercent leur mission auprès des directeurs départementaux des territoires et pour les départements littoraux, les directeurs départementaux des territoires et de la mer.
  • soit par le ministre en charge de la culture :
    • auprès des directeurs d’administration centrale ou,
    • sous l’autorité des préfets lorsqu’ils exercent leur mission auprès des directeurs régionaux des affaires culturelles.

Professionnels libéraux reconnus et expérimentés, ils sont recrutés à l’issue d’une sélection exigeante commune au deux ministères, prenant en compte la diversité de leur activité libérale, leur expérience, leur compétence afin de renforcer les moyens des services déconcentrés dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques nationales sur l’espace pour une exigence accrue de qualité. Leur indépendance, qui tient à leur mode de désignation, et au strict respect des règles d’incompatibilité d’exercice professionnel sur le territoire de leur intervention, en fait des interlocuteurs privilégiés des services intervenant en matière d’aménagement du territoire. Ils orientent leurs interventions particulièrement dans les domaines de l’habitat et des quartiers, de l’amélioration de la qualité architecturale et urbaine.

Ils interviennent principalement dans les DDT (M) et dans les DRAC. Cependant, certains d'entre eux assurent des missions spécifiques auprès des services de l'administration centrale du ministère chargé de l'aménagement du territoire (Direction générale de l'Amenagement, du Logement et de la Nature, Plan urbanisme, construction et architecture, Délégation interministérielle à la ville) et de celle du ministère de la Culture (direction des patrimoines). Leur mission, bien que ponctuelle (deux jours par mois), leur permet cependant l'essentiel :

  • travailler à promouvoir une architecture de qualité en particulier dans le domaine du logement et des constructions publiques,
  • participer à la diffusion de la culture architecturale et urbaine,
  • relever, le cas échéant, les insuffisances dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Animateurs plus que censeurs, les architectes-conseils mettent leur capacité d'analyse et d'expertise des situations concrètes au service d'une conception exigeante de ce que doit être le paysage urbain et rural de la France.

Ils exercent un rôle pédagogique auprès des maîtres d’ouvrage le plus en amont possible des opérations et une mission de conseil et d’aide auprès des services, afin d’assurer une plus grande sensibilisation à l’architecture et à l’urbanisme.

Très vite, les architectes-conseils ont manifesté le désir de se réunir sous la forme d’une association loi 1901 qui existe maintenant depuis des dizaines d’années. Cette association intitulée « corps des architectes-conseils » a pour but de créer des liens forts eux par le maintien d'une conscience élevée de la nécessité de promouvoir la qualité urbaine, architecturale. Cette association constitue également un lieu d’échanges de pratiques professionnelles dans l’exercice de cette mission et également un lieu de formation qui se concrétise chaque année par un séminaire de réflexion soit en France soit à l’étranger sur des thèmes d’actualité.

En effet, véritables capteurs d'informations répartis sur tout le territoire, les architectes-conseils forment avec leur association, un réseau original et unique capable de rendre compte en temps réel de la situation de l'architecture et de l'urbanisme dans notre pays.

Ce site contient les informations indispensables pour connaître les 149 architectes-conseils, leurs départements, régions ou lieux d'affectation et les moyens de prendre contact avec eux.